Quand nos émotions nourrissent nos croyances

J’ai peur mais je veux changer est le titre de mon podcast de la rentrée. Mais en écrivant cet article je me rend compte tout simplement de l’évidence Quand nos émotions nourrissent nos croyances serait un bon résumé en fait!  

Hello la Team qui booste sa vie!

C’est Val qui revient, en cette rentrée, avec un nouveau format. J’avais envie de me tester déjà depuis un bon moment au format Podcast. Non pas parce que ce soit un phénomène de mode dans le monde du marketing et de entrepreneuriat. Mais réellement par ce que le format audio est un format qui me parle, et qui peut certainement toucher plus de monde. Et puis dans la vie en générale, j’adore me taper des délires et lâcher prise en mode karaoké! J’ai donc décidé, d’avoir l’audace, de te proposer cette nouveauté en alliant le Podcast au développement personnel.

Mais qu’est-ce qui ne va pas chez toi?!

Es-ce que tu t’es jamais dit, lorsque tu décides d’entreprendre de nouvelles choses, de ta lancer dans de nouveaux projets, « mais qu’est_ce qui ne va pas chez moi? ». Car au moment de passer à l’action, tu ne le fais pas. Et là tu vas aller te chercher pleins d’excuses et de bonnes raisons pour ne pas avoir à passer à le faire. En te disant que, si cela ne doit pas se faire c’est que de toute façon il n’y a pas de hasard dans la vie, et que cela ne se fera pas ou que cela se fera plus tard.

Sauf que au fond de toi, le message qu’il y a est bien différent!

Ce que tu ressens au fond de toi, c’est que tu es fin prêt à faire cette chose. Mais qu’il y à un sentiment, une émotion, une sensation qui te freine. Celle qui est LA PEUR! La peur de ne pas savoir comment ça va se passer. Ou que ce soit quelque chose de différent, un changement. Et ça, ça va vraiment te tenir enfermé dans ta propre prison

Au lieu d’aller affronter cette nouvelle situation, on va s’en faire toute une histoire. On va se raconter une tonne de choses pour se persuader.Comme de croire que de rester à sa place, dans sa zone de confort, c’est la seule solution à cet instant T. Et puis on se dit.. « c’est pas grave, on verra la prochaine fois! ». Sauf que la réalité c’est qu’on s’auto-sabote!

Il n’y aurait pas de courage sans peur!

Alors ça peut se produire plusieurs fois, mais justement, si c’est le cas.. C’est qu’une situation n’est pas réglée au fond de toi. C’est que l’émotion qui nous attrape au moment de passer à l’action, cette émotion qui va déclencher une peur, est issue d’un problème un petit peu plus profond. Et chaque émotion que nous allons ressentir, comme la joie, la peur , le dégoût, la colère, la tristesse. Résonnent dans notre corps. c’est comme un symptôme en fait!

Nous allons ressentir une émotion, et ça va être symptomatique sur notre corps physique. Et bien souvent si on l’ignore et qu’on décide de rester à notre place, sans régler ce qui doit. On va essayer de se lancer dans autre chose, dans un nouveau projet pour essayer justement de compenser cet état dans lequel on a l’impression d’avoir perdu quelque chose, d’avoir échouer, de ne pas avoir réussi. Jusqu’au jour, où, ça va se reproduire à nouveau. On élabore un nouveau projet, on pose tout à plat, et au moment de passer à l’action boum! On ne le fait pas.

Ce qu’il faut comprendre, c’est que tant que nous n’avons pas pris le temps de mettre en lumière ce qui ne semble aller. Tant que nous n’avons pas réglé ces aspects qui nous touchent, nous répétons les mêmes schémas.

Chaque chose en son temps

Peu importe le domaine, que ce soit dans le développement personnel, l’amour, l’amitié, la famille, le boulot… Tant que nous n’allons pas prendre le temps de régler cette peur, cette colère, cette souffrance, c’est quelque chose qui restera pour nous pourrir la vie car ça va devenir récurant. Cela finira par se répéter à un moment ou un autre. En fait ce qu’il se joue là, c’est que derrière chacune de ses zones, se cachant de croyances limitantes, des barrières. Et nos émotions nourrissent nos croyances, que ce soit consciemment ou inconsciemment. Et parfois nous en sommes même conscient! On pourrait même parler de Sado Masochisme!

Parfois nous sommes conscient de ce que nous sommes en train de faire, et pourtant c’est plus fort que nous. On n’y arrive pas! On reste là en proie à nos émotions, on sait très bien que si on se fout un petit « coup de pied au cul » on finira par le faire. Mais on ne le fait pas. Et on se raconte des histoires, pour rester à notre place, pour rester dans cette zone connue, pour rester bien au chaud à la maison.

Mais au bout du compte, une croyance c’est quoi?

C’est la généralisation due à nos expériences ! Si nous avons eu des expériences plus ou moins douloureuses, face à des sorties de zone de confort trop importantes. Si devant chaque changement nous sommes intimidés et prostrés dans la peur. C’est qu’à un moment donné, dans notre vie nous avons été confrontés à ce type d’émotions.

Et ce qui faut se dire vraiment c’est que bien souvent nous dépensons beaucoup d’énergie a supporter ça! A s’infliger des situations que nous ne voulons plus en réalité.Parce qu’on veut vraiment passer à l’action, et c’est tout à fait normal. Vous êtes normalement constitués! La zone de confort c’est ce que nous connaissons le mieux! A compte si on sort de cette zone, on sait ce que l’on perd mais on ne sait pas ce qu’on va trouver. Et c’est ça qui nous fait peur! Cela va avoir un impact plus ou moins important en fonction de nos expériences passées.

Ouais nous sommes donc manipuler par nos résistances! Résiste prouve que tu existes ça ne marche pas pour tout..

Quand nos émotions nourrissent nos croyances

On se dit qu’on a un problème à passer à l’action parce que justement nous avons peur, ou que nous sommes des flipettes… Mais la chose qu’il ne faut pas oublier, c’est que nous se sommes pas nos problèmes! Certaines personnes se disent « si je n’avais pas ce problème, je serais moins le centre d’attention…on ferait moins attention à moi! » Si je n’avais cette barrière, que serait ma vie en réalité? On prendrait moins soin de moi? Mon entourage serait moins conciliant.. Mais tu n’es pas le problème! Il y a TOI, il y a le PROBLÈME et il y’a TOI QUI EN FAIS UN PROBLÈME.

Il va falloir se poser, et regarder ta vie d’une façon globale. As-tu la santé? Comment vont tes relations? comment es ton confort personnel? vis-tu des journées qui se répètent? Es-ce que ce qui va se passer dans ta vie est souvent prévisible? Et si tu fais ce constat, c’est que dans ta vie tu stagnes. Tu te focalises trop sur tes peurs et tu penses trop aux risques hypothétiques de pertes.

La folie est de faire la même chose, encore et encore, en espérant des résultats différents- Albert Einstein

Sors de ce cercle vicieux, dans lequel tu t’es enfermé et qui fait que le même schéma se répète. Et dans lequel tu t’auto-sabote et perd de l’estime et de la confiance en toi. Si tu arrives à opérer, quand même, quelques changements dans ta vie, mais que ce changement n’est pas permanent, c’est que tu n’y vas pas à fond. C’est que au moment où le changement est en train de s’opérer, toi, tu reviens dans ta zone de confort, ce qui fait que le changement ne peut être que temporaire.

Si tu veux un changement permanent donne tout, continue, avance et mène ton navire au port, surf sur les vagues. Car le plus difficile au bout du compte c’est de passer à l’action! Ce n’est pas le voyage le plus difficile, mais de se lever de son canapé pour faire ses valises

Pourquoi t’auto-saboter et couper ton action en plein élan? Je te laisse réfléchir sur ça mon cher audacieux.

Kiffe ta vie et n’oublie pas que tout part de toi!

commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.