Psychologie et enfant : faut-il consulter un psy?

Psychologie et enfant : faut-il consulter un psy?

En tant que parent j’aurais aimé hurler JAMAIS!!!!!! Alors au lieu de vous parler de psychologie et l’enfant ou de théories à base de psy. Finalement je choisi de vous partager mon expérience en tant que maman.

TU DEVIENDRAS UN HOMME MON FILS 💕❤️💗

La rentrée a été assez difficile pour mon loulou de presque 7 ans . Assez éprouvante, étant donné qu’il a fait sa 1ère rentrée à 2 ans et demi après un long congé parental avec maman .

De plus, ce n’est pas pour cracher sur l’équipe éducative qui se plie aux règles , Avec des classes surchargées en surchauffe! Mais plutôt le système scolaire qui n’a vraiment pas aidé.

Comme il faut faire entrer les enfants dans des cases. Et quand l’enfant n’entre dans aucunes d’elles… On ne sait pas quoi en faire. C’est alors que l’éducation nationale a décidé d’enclencher la phase « psychologue scolaire » nan mais steu blague!
Après 2 ans de résistance de ma part. C’est ma culpabilité de maman Qui m’a fait crouler sous la pression du système, car je me suis dis « Et Si au bout du compte c’était la seule solution pour aider réellement mon loulou? »

Et là..

C’est ainsi que s’enclenchent 2 longues années de procédures de pédopsychiatre, qui me disait « votre fils n’a aucun problème qui relève de l’Autisme (sans blague!!!!) il est Tout à fait normal !Peu être un peu trop attaché à maman. Ce qui réveille en lui une sensibilité accru face au monde extérieur et un manque de confiance pour affronter la vie. (hahaha comment ne pas haïr le système hein?!)

En plus d’une psychomotricienne, qui me disait que j’étais trop proche de mon fils Et que en gros il fallait l’envoyer vers papa quand la demande de câlins était trop présente ( même pas en rêve !! D’où repousser son enfant est une solution ?!)

De surcroît, un dossier MDPH , « votre enfant n’a aucun handicap » mais c’est la procédure !! Logique ????

Tout ça m’a rendu PSYCHOPATHE !

En effet, mon Zouzou, qui avait déjà du mal à trouver sa place dans ce système, (d’ailleurs il sera Entrepreneur c’est certains…) se sentait encore plus exclu !!! PAS COMME LES AUTRES!

Or, Je peux vous assurer une chose !!!! Faites confiance à votre instinct de maman . A votre intuition de femme! Si vous pensez que ce n’est pas la solution ! Vous avez certainement raison!

Tout compte fait, ce qu’il se passe dans la tête de mon Chéri , c’est qu’il à simplement un manque de confiance en lui et que Tout ceci ne l’a pas aidé. Si bien que, aujourd’hui ça a créé des croyances limitantes et renforcer son manque d’estime !

De part mes compétences acquises j’ai pratiqué :

  • La psychologie positive,
  • La méditation à sa façon,
  • L’ancrage PNL
  • Mettre des mots sur ces maux
  • J’ai créer des Ateliers d’expressions par le dessin quand il était trop difficile de trouver les mots juste Qui exprimaient sa colère, sa tristesse, Son angoisse .

On avance Et je vois un réel changement, une évolution, un épanouissement.

Quant au dialogue, la communication, l’expression de soi. Tout comme être à l’écoute. Ce n’est pas toujours évident quand on est parent. En fait, c’est ok. En bref, Il faut de la patience, beaucoup.

Aujourd’hui je préfère de loin les solutions douces. Selon mes principes, auprès de mes confrères qui pratiquent une approche bienveillante avec les médecines alternatives. Comme la PNL Et l’hypnose pour enfant! En dehors de ce système sans queue ni tête !

Faites de leurs différence une force

Ainsi, laissons le temps à nos jolies têtes blondes de cheminer à leur rythme. Et aidons les à réveiller leur pleins pouvoir! À croire en Eux!

❤️Témoignage d’amour à mon petit homme, Et à tous les parents vous n’êtes pas seuls! ❤️

Nos petits chérubins, les enfants et les thérapies

Ainsi, je crois du plus profond de mon cœur, et de mes convictions personnelles, que pour donner un nouveau souffle à ce monde il faut nous intéresser aux enfants. N’attendons pas de devoir réparer les adultes de demain et activons leurs pouvoirs en leur donnant les clés de leurs possibles!

En réalité, étant moi-même maman de 2 petites têtes blondes. J’ai constaté à quel point il était important de laisser libre cours à nos chéris d’explorer la vie, tout en leur fournissant un cadre protecteur. Un cadre composé de règles, en fonction de nos propres croyances car nous transmettons nos valeurs à notre progéniture. Ne dit-on pas que les expériences forges le caractère ? N’empêche, il y à un bémol à tout ça, car nous parlons bien d’enfants, en cours d’apprentissage, en cours de construction.

Que puis-je faire?

Dans un premier temps permettre à l’enfant de se connecter à ce qu’il ressent, à reconnaître ses émotions et surtout de savoir quoi en faire selon les expériences qu’il vit. La colère, la tristesse, l’angoisse, le stress et les comportements qu’il en découle.

Dans un second temps permettre aux parents de repartir avec des outils pour mieux comprendre et appréhender les choses en communiquant.

Or, nous sommes des parents, comme les nôtres l’ont été avant nous. De plus, en cours de route nous avons décidé de porter certaines valeurs familiales et d’en laisser derrière nous. Et ainsi créer notre propre système de valeurs. Personne ne possède de notices sur « comment être un bon parent ».

Et heureusement, devrais-je dire!

Par ailleurs, nous avons tous des perceptions et des visions différentes. C’est ce qui créée un monde. Mon approche n’est pas de vous culpabiliser dans votre style d’éducation, ni de porter de jugement. Néanmoins ma mission est de vous permettre de prendre conscience que nous sommes tous là pour le bien de nos enfants. Les aider à grandir et qu’il puisse s’épanouir et croire en eux. En effet, je suis passée par là!

En conclusion, tu peux retrouver ici mon témoignage sur la consultation de mon fils chez sa thérapeute et pourquoi j’ai choisi de me mettre un peu en retrait.

commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.