La dépendance affective

 Le vide intérieur ou comment redonner du sens à sa vie.

La dépendance affective c’est quoi?

La dépendance, quand on attend de l’autre qu’il remplisse ce vide en nous, qu’il nous aime encore plus fort. Quand notre bonheur dépend de l’autre, c’est: ne plus s’autoriser à vivre soi-même et c’est aussi mettre, inconsciemment ou non, une pression sur les épaules de l’autre. Quand cette personne n’est pas présente comme nous le souhaiterions ou comme nous en aurions besoin.

 

 

Toute dépendance naît, d’un refus

La dépendance affective - ose vibrer ta vie

 inconscient à faire face à notre propre souffrance et à la vivre. 

Que se passe-t-il quand l’autre ne nourrit plus assez ce vide ? Et bien, ça part en vrille la plupart du temps. Dans le meilleur des cas, on travaillera sur soi. Dans le pire des cas, il y aura rupture et on repartira sur ce même schéma, avec quelqu’un d’autre, qui nous comblera, au début de la relation , et qui nous fera vibrer. Jusqu’au jour où, tout recommencera à nouveau. La relation perd de son intensité, elle change tout simplement, elle évolue comme l’être humain est amené également à grandir; pourtant, le vide grandit à nouveau et nous positionne en demandeur, en quémandeur, En accroc en manque ayant besoin de sa drogue , insatisfait, frustré et malheureux.

vous projetez vos souffrances à l’extérieur , vous agressez l’autre avec toute la violence sauvage que votre douleur contient.

 

Dans une relation amoureuse lorsque l’on s’appuie sur quelqu’un, pour remplir ce vide intérieur, on finit par perdre l’équilibre quoi qu’il arrive, on se sert de l’autre comme d’une béquille, un soutien. Et un jour, soit ce poids devient trop lourd à porter pour le partenaire, soit à force de rester en équilibre on finit par tomber par épuisement. On se place alors dans un schéma répétitif de dépendance.

L’ego espère que son agressivité, ou que ses tentatives de manipulations constitueront une punition suffisante qui forcera l’autre à changer de comportement. « Je vais le punir, il va comprendre à quel point je souffre. »

Et s’il suffisait tout simplement de se concentrer sur nous, en nous?

Pourquoi a-t-on tellement besoin d’une personne extérieur pour nous sentir comblé? Ne serait-ce pas notre ego qui nous emprisonne dans ce dédale sans fin de devoir rester auprès de quelqu’un, qui , semble-t-il, ne nous aime plus assez puisque c’est ce que nous lui reprochons sans cesse? Alors, La dépendance est-elle un besoin d’attachement ou un besoin d’amour? « Je t’aime car j’ai juste besoin que  ce vide en moi soit rempli, et que tu le fais! ».

La dépendance affective - ose vibrer ta vie

Ressentir le vide intérieur, c’est savoir aller à la rencontre de ce vide. Aller à la rencontre de soi. Mettre plus de sens dans sa vie. Etre mariée et avoir des enfants, par exemple,  c’est bien! mais ce n’est pas une fin en soi. C’est un cliché! Nous sommes avant tout des êtres humains à parts entières, qui avons besoin de donner sens à notre vie.

Pourquoi cette sensation de vide et de dépendance?

Au-delà du cliché métro-boulot-dodo , enfant, mari, femme, pavillon, chien et chat , quelle dimension donnes-tu à ta vie? Quel est ton rôle sur cette terre? Qu’est-ce qui te fait vibrer, qu’est-ce qui te passionne? Si tu ne le sais pas et que c’est encore flou, c’est ok. Mais expérimente donc la vie. Sans cela tu ne sauras pas ce qui est bon pour toi. Rempli ta vie de ce que tu veux au fond de toi. Remplis ce vide par l’intérieur, par ce qu’il y a au fond de toi, et non par ce que l’extérieur pourra venir combler. Quand on sait répondre à la question du « sens de la vie » quel sens donnes-tu à ta vie? On vit plus heureux, plus épanoui. Puis l’extérieur devient alors un élément supplémentaire à notre bonheur, ce n’est plus notre bonheur qui dépend de l’extérieur.

Quel sens apportes-tu à ta vie et qu’elle est ta perception des choses?

Pour que cela fonctionne, il y a plusieurs choses que l’on peut faire :

S’aimer soi-même avant toute chose est primordiale. Cela ne garantit pas un amour éternel avec son partenaire, mais le fait de s’aimer soi, permet de moins souffrir et de moins attende des autres. Car nous sommes notre propre lumière. Et oui il y a aussi un aspect spirituel dans ce cheminement.

Comment travailler sur soi?

Les rencontres et les feeling entre les gens ne se font pas par hasard. Au-delà de nos critères (physiques) et de nos valeurs, Il y a un effet de résonance, un effet miroir. C’est ce qui se passe avec l’autre quand on le voit, mais c’est aussi ce que l’autre nous renvoi. Une rencontre c’est une intensité, une vibration .

La dépendance affective - ose vibrer ta vie

Ne pas attendre d’un individu qu’il soit notre seul bonheur. En comprenant bien que dans toute relation amoureuse il y a le: 1+1=3 Dans le sens où chaque individu est un être entier et unique, le 1 (lui) le 1 (elle) qui constituent cette autre entité que représente le 3, c’est à dire le couple. A eux 2 ils forment un tout dans lequel chacun apporte quelque chose au couple , ce qui permet de grandir ensemble. Ce n’est pas forcément agréable ni facile car cela nous oblige aussi à aller à la rencontre de soi, à traverser parfois nos ténèbres, notre passé et nos peurs pour réussir à trouver nos propres réponses.

S’apporter de la bienveillance

Chaque expérience que nous vivons sont faites pour nous permettre de grandir et de mieux nous connaitre. Il faut savoir accueillir ce sentiment de vide quand il est présent, l’accueillir sans le fuir et surtout sans se juger. Et le simple fait d’être dans l’accueil nous aide à prendre conscience petit à petit que tout à un sens.

Val Perron

commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.